Repères pour un entretien parents-enseignant

Fiche repères ENTRETIEN DE PARENTS

Préalable / Avant l’entretien :

-Attention les parents ressentent souvent le jugement de l’enseignant sur leur enfant comme un jugement sur eux-mêmes.

-Une communication réussie permet à chacun d’avancer et les enfants en sont les premiers bénéficiaires.

-Parents et enseignants sont partenaires et complémentaires et leur rôle n’est pas le même.

– Le rôle des parents n’est pas de trouver ou de proposer des solutions pédagogiques.

Invitation à un entretien ou rencontre :

– Les parents sont de préférence non pas convoqués mais conviés. Le motif de la rencontre est porté à la connaissance des parents brièvement, pour leur permettre de faire le point avec leur enfant et entre eux avant la rencontre.

-Si la demande émane du parent : l’entretien se propose à un moment propice dans la classe par exemple. Éviter la cour ou la grille de l’école. Définir un horaire qui convient. Si la demande émane de l’enseignant : l’entretien se propose soit oralement , soit par écrit en utilisant un vocabulaire choisi : invitation, objectif précis de la rencontre de manière concise, mots et communication positive. Exemple : Monsieur, Madame, « je souhaiterais vous rencontrer afin de parler de votre enfant ( travail, comportement….) et trouver ensemble les solutions les mieux adaptées à sa situation».

De même, la nécessité ou non de la présence de l’élève à cette réunion peut être précisée. Si une autre personne que l’enseignant est présente à la rencontre, l’enseignant informe le parent de son nom et de sa fonction. Le directeur peut jouer un rôle de médiateur dans certaines situations.

 

Pendant l’entretien :

-Aménager les conditions matérielles de l’accueil. Concrètement, le parent est accueilli et “reçu”, dans un lieu prévu à l’avance, permettant d’installer une relation de confiance, en toute confidentialité. Il est souhaitable de s’assurer que l’on ne sera pas dérangé pendant l’entretien. Chacune des personnes participant à l’entretien est présentée avant que celui-ci ne commence.

-Remercier les parents de leur présence et poser le cadre de l’entretien : « Nous sommes ici pour parler de votre enfant et voir ce que chacun peut proposer pour ………. ».

-Amener nuances et souplesse dans les propos ; Par exemple parler au conditionnel : il nous semble ou il serait souhaitable……..

-Établi sur un sujet de rencontre précis, l’entretien, pour être efficace, se déroule durant un temps donné décidé conjointement. ex : « on se donne une heure »Si la durée est insuffisante et que le besoin se fait sentir, un autre rendez-vous pourra être pris. Ces aspects concrets de la communication vont créer, s’ils sont bien assurés, des conditions favorables à la communication.

– L’attitude à rechercher n’est ni compassionnelle, ni culpabilisante, mais professionnelle. Les propos tenus doivent se fonder sur des faits, des constatations et non sur des jugements ou interprétations. Pour clarifier l’objectif de l’entretien dès le début, le représentant de l’école montre au parent que l’on a besoin d’avoir son point de vue pour réfléchir ensemble (“nous avons un objectif commun : la réussite de votre enfant”) ; l’objectif est vraiment de créer une “alliance”. Par conséquent, s’il donne des informations, l’enseignant est aussi en situation d’écoute.

– Il est nécessaire de commencer l’entretien, quel que soit son objectif, par des propos positifs au sujet de l’enfant

 

Le contenu de l’entretien L’enseignant évite tout jargonprofessionnel. Il s’oblige à un vocabulaire simple mais précis, compréhensible par son interlocuteur. Il s’appuie sur des documents si nécessaire. En cas de difficultés importantes avec l’élève, l’enseignant veille à ne pas utiliser de qualificatifs dévalorisants. Il essaie systématiquement d’associer le parent : “on va essayer ensemble de comprendre la situation de votre enfant”. Tout en évitant d’entrer dans la sphère privée de la famille, l’enseignant recueille, auprès du parent qui en fait spontanément part, des éléments qui sont susceptibles d’éclairer les difficultés (conditions de travail à la maison, éléments de l‘environnement familial…) ; mais en même temps, il s’interdit tout questionnement qui aborderait des domaines sans lien avec la scolarité de l’enfant et toute remarque subjective sur l’environnement familial.

Quelle que soit l’attitude du parent celle du professionnel consiste à rester toujours calme et attentif. Il évite de juger l’attitude éducative du parent, de se poser en “donneur de leçons”, de transformer le parent en élève, de le culpabiliser ; en évitant les injonctions ou en tenant des propos moralisateurs. Si le comportement de l’élève a été suivi d’une sanction à l’école, l’enseignant s’interdit de suggérer qu’une sanction soit donnée à la maison (“la double peine”).

Clore l’entretien : L’entretien se termine par un résumé de ce qui a été dit ou décidé. Une nouvelle date de rencontre pourra être prévue. Une fiche compte rendu succinct de l’entretien : problème abordé, solutions envisagées permettra de compléter le carnet de suivi de l’élève voire le PPRE de l’élève. Il ne s’agit pas de collecter des informations personnelles sur la famille. A ce titre l’enseignant doit rester vigilant sur les écrits et leur utilisation..

MODELE POSSIBLE DE FICHE DE RENDEZ-VOUS:

 

Classe:                                                                                                  Enseignant :
Ecole :                                                                                                   Année scolaire :
Date:                              
Heure du début de l’entretien :                                         Heure de fin:
Nom de l’élève :                                                                        Entretien n° :
Parent présent :
Entretien sollicité par :


Motif :


ENSEIGNANT:       -points d’appui; réussites:

-points de vigilance:


PARENTS:


Conclusion éventuelle :


 

 

 

 

 

Les commentaires sont terminés.